Avertir le modérateur

  • réévaluer sa main en cours de jeu

     Il est parfois nécessaire de refaire une estimation de la valeur et des possibilités présentées par la main en fonction de l’enchère faite par le partenaire.

    Votre partenaire annonce « 80 cœur ».

     

    Voici votre main :

     

    146-man1.jpg

    Qu’allez-vous annoncer ? « passe », « 90 cœur » ou « 100 cœur » ?

     

     

     

     

     

     

     

    L’ouverture à « 80 Cœur » de votre partenaire indique soit le Valet de Cœur, soit le 9 de Cœur, et un As annexe dans sa main. En l’absence de l’autre gros atout, l’annonce normale serait « passe ». Cependant, nous savons que le fait d’élever le contrat à la belote coinchéeoffre la possibilité d’encaisser plus de points.

    As-10 de Pique, et la coupe franche à trèfle, permettent d’envisager d’annoncer un contrat plus ambitieux.


    Considérons l’enchère de « 90 cœur » et tâchons de voir comment jouer la donne suivante :

     

    146-table.jpg


    Ouest commence par Valet de cœur pour capturer les points des atouts adverses. Au vu du 10 de Nord et l’As de Sud, il déduit d’après les enchères que son partenaire détient le 9. Il joue alors son As de trèfle, sur lequel son partenaire défausse son Roi de carreau. Il revient alors trèfle, qui sera coupé par Est. Est revient avec son As de pique qu’il fait suivre de son 10 de pique.

    Les piques n’ayant pas été coupés, il revient avec le 9, et Ouest défausse par 8 de carreau. Sud coupe du 9 de cœur et le reste des plis va aux attaquants. Est-Ouest a pu engranger 148 pts.

    Toutefois, Est aurait pu faire une enchère de « 100 cœur » par exemple si on tient compte de l’As-10 de Pique, et la coupe franche à Trèfle.

  • analyser le jeu pour bien défausser

     Si le partenaire est maître avec une carte non atout, on peut « défausser » ou « pisser ». On peut défausser pour écarter des points ou se défaire des singletons et des cartes inutiles. Toutefois, avant de défausser, il est conseillé de bien comprendre le jeu. Voyons cet exemple :

    On joue à la belote coinchée.

     

    Voici les jeux, des deux partenaires (Est et Ouest) :

     

    148-man-1.jpg

     

    148-man-2.jpg

    Est ouvre « 80 Pique » auquel son partenaire répond « 90 Pique ».

    Est commence par 8 Pique pour le 9 d’Ouest. Nord a deux atouts. Ouest revient atout et Nord joue As de Trèfle.

    Si Ouest ne pensait qu’à l’écart des points, il pourrait mettre le 10 Cœur. Mais il doit penser à maximiser ses points et défausse du Valet de Cœur.

    Sur le 10, il pressent une troisième carte à trèfle chez son équipier, ce qui lui permet d’envisager deux autres défausses. Et puis, après trois tours de Trèfle, il leur restera chacun un atout et deux cartes rouges.

    1. Défausser un cœur et un carreau fera perdre deux plis avec un cœur et un carreau chez Est, un seul pli avec deux cœurs ou deux carreaux chez Est.

    2. Défausser deux cœurs fera perdre un pli à carreau si Est a un cœur et un carreau, le second sera coupé ; avec deux cœurs chez Est, un pli ; avec deux carreaux, deux plis.

    3. Défausser deux carreaux fera perdre un pli à cœur avec un cœur et un carreau chez Est ; avec deux carreaux un pli ; avec deux cœurs, on pourrait les sauver si est jour un petite carte.

    Ouest devrait profiter de la situation et défausser les deux petits Carreaux puisque le 10 de cœur ne risque rien.

    Plus d'articles et d'infos sur notre site de belote gratuit!

  • Capot ou pas ?

    On joue à la belote coinchée.

    Votre partenaire fait une annonce de « 80 Trèfle ». Avec laquelle de ceux mains pensez-vous que vous pourriez réussir le capot ?

    Main n° 1:

     

    156-man1.jpg

    Main n°2 :

     

    156-man-2.jpg

    Etant donné la force de vos cartes à pique, il est évident que le contrat à trèfle est exclu. Si vous vous dites que vous êtes en possession de deux As, gardez bien à l’esprit qu’il n’est pas sûr que votre partenaire ayant annoncé « 80 trèfle » dispose à la fois du Valet et du 9 de trèfle. L’atout pique est donc tout à fait envisageable.

    Revenons à nos moutons : avec laquelle de ces mains proposées ci-dessus pourriez-vous envisager d’annoncer « 250 pique » ?

    L’une comme l’autre main vous assure d’emblée 6 plis à Pique, un As. Mais pour aller jusqu’au capot avec la dernière carte, il va falloir trouver l’As en face.

    La question qui se pose est maintenant :

    Quelle est la couleur de l’As d’en face ?

    L’annonce de « 80 Trèfle » assure trois cartes à l’atout et un As extérieur. Nous avons en mains l’As Cœur et l’As Pique. Puisque l’As est obligatoirement un As extérieur à la couleur d’atout, on peut déduire qu’il s’agit de l’As Carreau.

    Nous pouvons donc conclure que la première main nous permettrait facilement de réaliser un capot et annoncer « 250 Pique ». Avec la seconde main, le problème est plus délicat.

    Mais comme « 80 Trèfle » peut également signifier qu’il dispose de l’As d’atout, il peut arriver que certains joueurs menés au score prennent le risque d’annoncer quand même le capot dans de tels cas de figure.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu