Avertir le modérateur

  • Écarter un Cavalier 4e ou une Dame 4e

    Une fois n'est pas coutume, je vais vous présenter un article parlant de Tarot. Et oui, vous ne vous en doutiez pas mais le Tarot et la belote sont des cousins Germain. L'un de mes sites phares pour puiser on inspiration est ce site de tarot : http://www.tarotenligne.net. Vous y trouverez les règles de toutes les variantes du tarot ainsi que de nombreux autres articles très intéressant.

    Dans une partie de tarot, après avoir ramassé les cartes du chien, vous avez les cartes suivantes : le 21, le 19, le 17, le 14, le 12, le 7, le 3, le 2, et le petit à l’atout ; le Roi, le Valet, le 10, le 8 et le 3 à l’atout ; le Cavalier et le Valet à Cœur ; le Cavalier, le 10, le 9, et le 4 à Carreau ; et enfin la Dame, le 9, le 5 et le 2 à Trèfle. Vous devez maintenant choisir vos écarts, et vous êtes sûr de vouloir défausser ces deux honneurs isolés à Cœur, mais vous savez que vous devez choisir entre Carreau et Trèfle pour els autres cartes de l’écart. Concrètement, allez-vous défausser une Dame 4e ou un Cavalier 4?

     D’un côté, si on défausse la Dame 4e et si on garde les carreaux, on peut déjà comptabiliser au moins 3,5 pts au chien. Seulement, on a très peu de chances de gagner un pli avec ce Cavalier de Carreau, et on risque même de le perdre au profit des adversaires. Détenir le 10 et 9 est un plus dans ce cas, mais si on joue face à de bons adversaires, ils vont faire en sorte de ne pas vous donner de plis avec ce Cavalier de Carreau.

     Au contraire, si on défausse le Cavalier 4e au Chien, et on garde les Trèfle, on n’a certes que 2,5 pts au chien, mais en plus on a une réelle chance de gagner un pli avec cette Dame. Si c’est le cas, on peut amener les points gagnés avec les deux cartes à 6 pts, et même plus avec les cartes qui composent le pli de la Dame. Ainsi, ce 1 pt d’écarte entre les deux cartes est bien récompensé.

     Conclusion

    Écarter le Cavalier et tous les carreaux semble meilleur, s’il est possible de gagner un pli avec la Dame de Trèfle.

     

  • Le 10, une carte précieuse

    Après avoir passé plusieurs jours à me questionner sur quelle type de billet écrire, je suis allé prendre le poul sur plusieurs sites internet de Belote et j'ai finalement trouvé un article très intéressant sur le carte numéro 10. Dans une partie de belote, si son partenaire joue l’As, est ce qu’il faut absolument que vous jouiez le 10 ? Non, pas forcément.

    Il est vrai qu’en jouant ainsi, vous auriez peut-être mis de côté 21 pts, mais sachez qu’il existe des situations où il faut éviter, comme si le pli se fera coupe par le dernier adversaire par exemple.

     Supposons le diagramme complet suivant :

     

    •           Main de Nord : Valet – As – Roi de Pique, As – 8 de Cœur, Roi – Valet de Carreau, et 10 de Trèfle.

     

    •           Main d’Ouest : 7 de Pique, Roi – 9 de Cœur, Dame – 7 de Carreau, et Dame – 9 – 8 de Trèfle.

     

    •           Main de Sud : 10 – Dame de Pique, 10 – Dame – Valet – 7 de Cœur, 9 de Carreau, et 7 de Trèfle.

     

    •           Main d’Est : 9 – 8 de Pique, As – 10 – 8 de Carreau, et As – Roi – Valet de Trèfle.

     Supposons que le camp Est – Ouest joue Pique et que votre partenaire entame le jeu avec l’As de Cœur. Sud doit-il ou non mettre son 10 ? Avec quatre cartes de la couleur dans la main, le risque de coupe existe bel et bien.

     Sud doit se dire qu’il faut sur ce coup manœuvrer avec prudence. Mieux vaut jouer une autre carte pour commencer, et se débrouiller ensuite de mettre à l’abri ce 10, en le défaussant éventuellement sur une autre carte de son partenaire.

    Effectivement, nous pouvons voir que ce premier tour de Cœur sera coupé par Est. La règle qu’il faut adopter dans ce genre de situation se dessine : si vous avez de bonnes raisons pour croire que le 10 se fera couper ; il vaut mieux attendre une autre occasion de le mettre à l’abri.

     

  • Comment manier As – Roi 4e

     Le nouvel exercice que nous allons vous présenter ici teste votre aptitude à raisonner devant un problème de maniement de couleur. En effet comme vous avez dû le voir si vous connaissez vos classiques de Belote coinchée, on joue souvent à Sans Atout, et le problème posé est le suivant : Comment allez-vous manier les Pique, si c’est à vous d’entamer le jeu, et que vous ayez dans votre main As – Roi – 9 – 8 de Pique, As – 10 de Cœur, As de Carreau, et As de Trèfle ?

     Voici les choix proposés :

     

    • ·         8 de Pique pour chercher le 10 chez le partenaire

     

    • ·         As de Pique en premier, puis une petite carte

     

    • ·         Ne pas toucher aux Pique

     La réponse vient d’elle – même : il faut jouer l’As de Pique en tête. En effet ce coup réussit si le 10 de Pique est chez votre partenaire (33,33 % des cas), mais aussi si ce 10 est sec chez un adversaire (29,63 % des cas).

    En combinant les deux possibilités, jouer l’As en tête est une technique qui peut apporter le capot dans 53,06 % des cas.  Car c’est bien le capot qu’on cherche ici si vous avez autant d’As dans la main, et en plus le 10 de Cœur en prime. Vous voyez ici que le choix de tenter de jouer le 8 de Pique pour trouver le 10 chez le partenaire, est englouti par le choix n°2. IL faut donc oublier cette option.

     Si le 10 de Pique ne tombe pas au premier tour de la couleur, rejouez votre 8 de Pique pour s’en débarrasser. Vous allez ensuite forcément reprendre la main, vous servant de vos trois autres As, pour tout encaisser. Voici une raison valable pour ne jouer aucune des autres couleurs avant les Piques.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu