Avertir le modérateur

  • Un As fait un pli

     Voici un exercice de belote coinchée qui vous permettra de voir que l’As est une carte qu’il ne faut surtout pas négliger et qu’il peut toujours faire un pli. Supposez que vous ayez cette main :

     

    •           Valet, 10, 7 de Pique

     

    •           Roi de Cœur

     

    •           As, 10, Roi et Dame de Trèfle

     La situation de jeu est la suivante. Votre partenaire a annoncé « 80 Pique ». Par quelle enchère allez-vous répondre à votre partenaire au vu de votre main :

     

    •           « 90 Pique »

     

    •           « 100 Pique »

     

    •           « 250 Pique »

     

    •           « Capot »

     Si on compte les plis, il est évident que cette main assurerait un capot. Avec une bonne combinaison de la main des deux partenaires, on pourrait facilement avoir trois plis à l’atout. Vos cartes à Trèfle pourraient chacune vous rapporter un pli, soit quatre plis à Trèfle. L’annonce de votre partenaire vous assure un As qui pourrait très bien rapporter le dernier pli. En effet, une annonce de « 80 Pique » assure trois cartes d’atout, y compris le 9 et un As extérieur en plus.

     Bien sûr, vous pouvez vous dire que si jamais l’As promis par le partenaire s’avère ne pas être l’As Cœur, le capot va vous échapper. Toutefois, il n’y a aucune raison que cet As ne soit pas à Cœur. De toute façon, même s’il se trouve que cet As soit l’As Carreau, vous pourrez toujours défausser votre Roi Cœur sur cet As Carreau.

     L’unique possibilité pour que le capot ne se fasse pas, c’est que votre partenaire ne joue pas son As avant de vous passer la main pour que vous puissiez faire vos plis. Par ailleurs, il pourrait aussi garder un dernier atout pour couper votre Roi Cœur.

     

  • Quand la défense joue atout

     La Belote est, on le sait, un jeu de partage et de convivialité, mais il faut rester vigilant face à ses adversaires. Si les preneurs optent pour un jeu de coupe et pas atout, la défense doit alors s’arranger en jouant atout pour faire chuter leurs adversaires (au sens figuré, la belote est un jeu d'amour)

     Une équipe en défense qui joue atout doit prendre quelques précautions pour ne pas se mettre en difficulté. En effet, il est évident que des attaquants qui ne jouent pas atout ne sont pas en mesure de les maîtriser. On pourrait très bien trouver un As ou un 9 en bonne position dans le camp adverse.

    Quelques points à prendre en compte

         La règle de la monte :un 9 bien protégé n’est pas exclu de la règle de la monte. Avec 9-Roi-8 en mains et le 10 sur la table, on devra jouer le 9. Si les défenseurs jouent atout, cette main devrait jouer d’emblée le 8. Et si le Valet est joué avant, le 9 sera à l’abri, n’étant pas obligé de sortir.

         La place de l’atout de la défense par rapport à la main forte : Avec la main précédente, ce 9 troisième devant le preneur (qui aurait trois atouts dans le Valet) est en danger. Mais si le 9 est derrière le preneur, il ne court pas de risque majeur malgré la règle de la monte.

           Ne pas fragiliser les honneurs : Avec un 2 second en mains, évitez de jouer atout. Procéder ainsi va fragiliser cette grosse carte à moins que vous ayez la garantie que les petites cartes suffiraient à purger les atouts adverses.

          Ne jouez pas atout si vous pouvez tourner la situation à votre avantage : notamment si vous avez la possibilité de surcouper les joueurs adverses, cette manœuvre pouvant parfois présenter des intérêts indéniables.

    ·  

     

    · 

     

    · 

     

    ·  

     

  • Transférer la main d’entame

    J'espère que vous avez lu attentivement notre dernier cours "la logique de distribution", car il servira pour notre cours d'aujourd'hui dans lequel nous allons etudier un article appelé l’importance de l’entame

    En effet, au jeu de belote, dès que l’entame change de main, le résultat de la donne en sera modifié.

     Le cas que nous étudierons dans cet article est celui ou la main passe d’un joueur à son partenaire.

     Est-Ouest jour Pique. La distribution des cartes est faite de telle manière à ce que le résultat de la donne change du tout au tout dès qu’on passera la main d’un joueur à un autre.

     Si Ouest a la main

     Avec ses atouts plus nombreux, Ouest va entamer atout. Mais s’il s’avise de mettre le 7 ou le 8, il perdra deux plis si Sud se contente de mettre sa Dame. Il entamera alors du 10, ce qui permettrait aux défenseurs d’encaisser 41 points d’emblée, le Valet en Sud et l’As en Nord. D’autre part, les défenseurs encaisseront en plus un pli à Carreau (25 points) et un autre à Cœur (17 points). Avec 81 points en tout, la défense aura réussi le dedans.

     Si Est a la main

     Est va entamer de l’As Trèfle sur lequel Ouest défaussera son 10 Carreau. Celui-ci reviendra Roi Pique pour l’As, le 9 et le Valet, rapportant ainsi 49 points à la défense. Toutefois, le camp défenseur n’aura plus qu’un pli à Cœur pour 18 points tout au plus. 67 points ne suffisent pas à faire le dedans.

     Si la main est à la défense

     Ils commenceront par les Cœurs, Nord encaisse le pli par l’As. Il revient As Carreau et revient dans la couleur, coupé par Ouest qui revient Pique. Sud encaisse le pli et revient Carreau pour la 3ème fois pour affaiblir le preneur. Ouest joue son dernier atout et deux fois Cœur. Mais la défense aura déjà encaissé 83 points pour le dedans.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu