Avertir le modérateur

Jeux - Page 2

  • La couleur secondaire

     A la belote, une fois que tous les atouts sont purgés, le preneur peut alors faire défiler sa deuxième couleur s’il a réussi à l’affranchir. On appelle couleur secondaire la couleur longue qui n’est pas l’atout et qui promet également des points.

     La main idéale à la belote serait 

    • Valet, 9, As, 10 Pique
    • As, 10, Roi, Dame Trèfle

     Effectivement, le scartes à l’atout Pique vont encaisser tous les atouts et les Trèfles assurent quatre plis de plus.

     Imaginez maintenant cette main :

     

    •           Valet, 9, Dame Pique

     

    •           As, 8 Carreau

     

    •           10, Roi, Dame Pique

     La main précédente vous dira comment établir votre plan de jeu. Entamez Trèfle pour faire tomber l’As. Les Trèfles seront alors votre couleur secondaire, sachez les exploiter. Par mesure de précautions, commencez par deux tours de Pique. Avec cette main, il faut surtout éviter de jouer les carreaux en commençant pas l’As.

     Dans le diagramme d’exemple : Nord entame par deux tours de Pique et revient Carreau par l’As puis le 8. Ouest prend la main et met As Cœur pour le 10 d’Est mais coupé par le dernier atout de Nord. Nord rejoue Trèfle mais la défense encaisse le reste des plis. Nord aura encaissé en tout 99 points sur 4 plis.

     Si Nord avait opté pour les Trèfles au à la place des Carreaux, la défense aurait eu le premier pli par l’As et serait revenue à Cœur. Nord aurait pris la main et joué deux tours de Trèfle suivi de l’As Carreau. Le dernier pli à Carreau ira aux défenseurs. En procédant ainsi, Nord aurait encaissé quelques 130 points.

     En conclusion, n’oubliez jamais d’affranchir la seconde couleur qui assurera plus de plis.

     

  • belote classique : prendre, défendre ou attendre

     A la belote classique, le joueur est confronté à plusieurs choix : prendre la retourne, laisser passer le premier tour et annoncer une autre couleur.

     Si la retourne est le Valet de Cœur. Prendrez-vous ou passerez-vous ?

     

    •           9, As, 10 Pique

     

    •           As Cœur

     

    •           As Carreau

     Si vous aviez la parole en premier, allez-vous prendre ?

     Prendre ?

     Vous avez effectivement toutes les raisons de prendre. En faisant les comptes, avec une main pareille vous pourrez déjà assurer 82 points : 25 points par le Valet d’atout, quelques 18 points pour chaque As et d’autres points en plus par le 10 Pique. Si vous entamez du Valet d’atout, suivi de l’As et du 10 Pique, vous pourrez compter avoir le pli qui suivra ou faire sortir le 9 adverse par une coupe. Vous affranchirez votre petit Pique dans la même foulée.

     Ou ne pas prendre ?

     Il se peut très bien qu’un autre joueur prenne ce contrat, vous pouvez donc comptez que ce joueur dispose d’au moins trois cartes d’atout dans sa main. Toutefois, vos As vous permettront une bonne défense. Mais ne comptez pas sur une chute de ce contrat à moins que la main du preneur ne soit réellement mauvaise et que votre partenaire ait les cartes qu’il faut. Vous ne pourrez espérer que quelques 60 points dans ce cas. Si aucun joueur ne prend, annoncez « Pique » : vous aurez alors de bonnes cartes dans les autres couleurs pour espérer parvenir à 120 points.

     Conclusion

     Il vaut mieux passer et espérer faire plus de points dans un contrat à Pique. Dans l’éventualité où un autre joueur prend, on pourra encaisser de nombreux points en défense. Et si le partenaire décide de prendre, le capot est pratiquement garanti.

     

  • La couleur secondaire

     Vous pouvez voir sur cette page: beloteenligne.com/la-couleur-secondaire.php, l’importance de la couleur secondaire dans une partie de belote. Quelle est cette couleur ? C’est la couleur qui peut vous apporter des plis, à défaut d’As après que les atouts soient tous tombés.

     Supposons que vous jouez Pique avec une main composée de quatre atouts donc le Valet, le 9, l’As et le 10, et de quatre cartes à Trèfle, dont l’as, le 10, le Roi et la Dame. Le trèfle est donc dans ce cas votre couleur secondaire.

     Si nous prenons une autre main, composée de trois atouts à Pique, dont le Valet, le 9 et la Dame, de deux cartes à Carreau dont l’As et le 8, et de trois cartes à Trèfle, le 10, le Roi et la Dame, le trèfle est encore la couleur secondaire. Dans ce cas, votre plan de jeu doit faire en sorte pour affranchir cette couleur secondaire, pour faire partir l’As de trèfle de l’adversaire, pour ensuite gagner des plis avec les autres cartes à Trèfle.

     Sur cette page de cours, vous pouvez voir plus bas un exemple très précis. Avec cette même donne, on vous laisser jouer, et on vous commente deux choix de plans. Vous pouvez soit jouer votre As de Carreau et rejouer dans cette couleur pour chercher une coupe par exemple, ou affranchir tout de suite vos trèfles, votre couleur secondaire. Il vous est montré sur cette page, à quel point l’urgence doit toujours être donnée à la couleur secondaire. Si vous allez dans l’autre voie, vous allez voir que vous allez perdre les derniers plis.

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu