Avertir le modérateur

belote - Page 2

  • L’hypothèse de nécessité et l’hypothèse de sécurité

     Dans une partie de belote, le cas souvent est bien possible : un même joueur qui possède une même main agisse différemment selon la situation. On prend l’exemple de l’impasse, le joueur peut par exemple le tenter s’il a déjà réalisé son contrat et s’il est à la recherche de points supplémentaires. Et dans une autre situation, il ne le tentera pas car il lui suffit de gagner le pli de l’As et il est assuré de son contrat, alors que s’il tente l’impasse et qu’elle rate, il risque de ne pas gagner le pli de l’As, car les adversaires ont une autre couleur maitresse. On parle alors de l’hypothèse de nécessité et de l’hypothèse de sécurité.

    La donne complète :

    144-table.jpg

    Table 1 : avec sa main composée de carreaux maitres, d’un As extérieur et d’une coupe franche. Son partenaire le soutient à « 110 Carreau » avec un As. Nord demande la couleur de l’As et l’équipe se retrouve avec un contrat de « 250 Carreau ».

    Table 2 : Ouverture de « 100 Carreau » par Nord, sur laquelle Ouest intervient à « 110 Cœur », et Sud répond « 120 Cœur », suivi de la passe générale.

    Les deux tables ont joué de la même manière jusqu’au septième pli où Sud a maintenant As et Roi de Cœur dans la main. L’équipe Nord Sud a gagné 101 points. Sud a la possibilité de faire l’impasse au 10.

    A la table 1, Nord et Sud doit réaliser le capot et sont obligé de tenter l’impasse, hypothèse de nécessité. A la table 2, le contrat est de « 120 Carreau », il reste pour le camp Nord Sud de chercher 19 pts pour réussir le contrat. S’il met son As tout de suite, il peut gagner 20 pts de plus, mais s’il tente quand même l’impasse, il risque de ne plus faire ce dernier pli. Il doit donc jouer son As sur son partenaire, hypothèse de sécurité.

  • Comment s’y prendre avec une main à deux atouts ?

    Un joueur qui prend la retourne sans réfléchir peut se retrouver avec une main avec deux atouts après la deuxième distribution.

    Voyons la donne :

    table-1.jpg

    Après la 1ère distribution, Nord avait 2 As et le Roi cœur. La retourne étant 9 cœur, il espérait une autre carte à cœur à la 2nde distribution et se retrouve pourtant avec deux atouts en mains.

     

    Comment doit-on s'y prendre

    Jouer atout est risqué sauf si l’appui de son partenaire dans les autres couleurs est assuré. Il n’a d’autre choix que de jouer sa longue à pique pour faire couper les autres joueurs.

    Il entame As pique. Le 10 d’Ouest lui fait comprendre une autre coupe au second tour. Il revient pique coupé par l’As d’Ouest. Il ne peut rejouer atout et va opter pour sa longue : As carreau et revient carreau.

    Sud en profite pour sauver son 10 cœur mais provoque le 9 de Nord. Les attaquants auront perdu « bêtement » deux cartes importantes dans un même pli.

    Nord revient pique par le 9 pour le Valet. Ouest revient carreau, Sud met 10 trèfle coupé par Nord. Nord encaisse son As trèfle et Est remporte la der avec son dernier atout. Nord-Sud s’en sort avec 8pts et gagner son contrat malgré le 9 en mauvaise posture au départ. On peut très bien remporter son contrat avec deux atouts si on sait choisir le bon plan de jeu.

    Et si Nord s'y était pris autrement

    En entamant par 9 carreau, il aurait pu sauver son 9 plus vite par une coupe ultérieure. Mais un preneur doit voir plus loin que 14 points.

    En effet, s’il avait commencé par jouer Carreau, Ouest et sa coupe à pique mettre son valet d’atout pour le dernier atout de Nord et jouer ses carreaux affranchis. Les défenseurs auraient fait chuté le contrat avec un pli de plus !

    Venez encore plus vous instruire sur les règles et strategies sur notre site de belote en ligne gratuit !

     

  • réévaluer sa main en cours de jeu

     Il est parfois nécessaire de refaire une estimation de la valeur et des possibilités présentées par la main en fonction de l’enchère faite par le partenaire.

    Votre partenaire annonce « 80 cœur ».

     

    Voici votre main :

     

    146-man1.jpg

    Qu’allez-vous annoncer ? « passe », « 90 cœur » ou « 100 cœur » ?

     

     

     

     

     

     

     

    L’ouverture à « 80 Cœur » de votre partenaire indique soit le Valet de Cœur, soit le 9 de Cœur, et un As annexe dans sa main. En l’absence de l’autre gros atout, l’annonce normale serait « passe ». Cependant, nous savons que le fait d’élever le contrat à la belote coinchéeoffre la possibilité d’encaisser plus de points.

    As-10 de Pique, et la coupe franche à trèfle, permettent d’envisager d’annoncer un contrat plus ambitieux.


    Considérons l’enchère de « 90 cœur » et tâchons de voir comment jouer la donne suivante :

     

    146-table.jpg


    Ouest commence par Valet de cœur pour capturer les points des atouts adverses. Au vu du 10 de Nord et l’As de Sud, il déduit d’après les enchères que son partenaire détient le 9. Il joue alors son As de trèfle, sur lequel son partenaire défausse son Roi de carreau. Il revient alors trèfle, qui sera coupé par Est. Est revient avec son As de pique qu’il fait suivre de son 10 de pique.

    Les piques n’ayant pas été coupés, il revient avec le 9, et Ouest défausse par 8 de carreau. Sud coupe du 9 de cœur et le reste des plis va aux attaquants. Est-Ouest a pu engranger 148 pts.

    Toutefois, Est aurait pu faire une enchère de « 100 cœur » par exemple si on tient compte de l’As-10 de Pique, et la coupe franche à Trèfle.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu