Avertir le modérateur

belote

  • Bataille d’enchère à la belote coinchée

     L’exemple de donne commentée que nous allons vous présenter ici, a été spécialement repris pour démontrer l’importance de la maitrise des enchères, quand on joue à la belote coinchée. En effet, si on parle d’enchère, les bases sont faciles à apprendre et à appliquer. C’est surtout quand chaque camp peut annoncer une couleur que les choses se compliquent, car à leurs façons, les deux camps peuvent prétendre être forts.

    Le joueur en « Est » est donneur, et il annonce « 80 Cœur ». Dans sa main il a un Valet troisième à Cœur, un As de carreau troisième, et deux petits 7 dans le deux autres couleurs. Nord, avec trois atouts dont le Valet et le 9, une seconde couleur à trèfle menée par le 10, l’As de cœur et le 9 de carreau annonce son jeu avec saut, « 100 Pique ». Ouest avec quatre cartes dans la couleur de son partenaire doit réagir, et il annonce « 110 Cœur ». Sud, avec trois atouts, une coupe franche à cœur et un As troisième à trèfle, annonce « 130 Pique ». Puis, Est et Nord passent car ils estiment qu’ils ont tout annoncé. L’enchère arrive en Ouest. Que doit-il faire ?

    Il a le choix entre Passer (et laisser les adversaires jouer 130 Pique) au risque de leur donner 270 points à inscrire sur la feuille de score ; ou Parler à 140 Cœur, prenant le risque de chuter et donner gratuitement 440 points aux adversaires s’ils se font coincher.

    Le premier choix est le bon, comme ce qui est expliqué sur la page de cours.

    Pour les plus chevronnés ou les adeptes des stratégies pro existent! parcourez les, même les plus fort y apprendront de nouveau concept.

  • L’entame en fonction du niveau de contrat

    Comme le niveau du contrat va influencer le jeu des deux camps, il va aussi influer sur l’entame.

    Comment faire une bonne entame en fonction du niveau de contrat

    Commencez par être attentif aux enchères pour évaluer la force de chaque camp par rapport au contrat annoncé.

    De ce fait,

    • Faites une entame normale selon vos propres convictions si vous supposez que les deux parties pourront encaisser les plis prévus, maximiser vos plis et essayez de faire chuter le contrat.

    • Faites une entame normale si la force du camp attaquant est au-dessus du contrat annoncé. Une chute du contrat serait plus difficile dans ce cas.

    • Adaptez le jeu à votre plan de défense et faites chuter le contrat si la force du camp attaquant est au-dessous du contrat et que vous pensez que la chute est assurée.

    En cas de capot annoncé et des contrats élevés (vers 130), concentrez-vous sur le nombre de points à faire pour faire chuter le contrat.

    Exemples :

    • Avec un As en mains et un capot annoncé par les adversaires, entamez de l’As,

    • Avec une couleur 5ème en mains, entamez dans cette couleur car votre partenaire coupera surement,

    • Entamez de l’As s’il faut choisir entre un affranchissement et un As. Affranchir une couleur longue est inutile si les adversaires jouent capot,

    • Préférez la coupe chez le partenaire par votre couleur longue à une entame par un singleton si vous avez une longue et un singleton en mains,

    • Dans un jeu à 140, si votre équipier entame de l’As dans une couleur que vous coupez, n’hésitez pas à couper de l’As d’atout pour les 23 points qu’ils vous rapporteront.

    Venez jouez a la belote en ligne sur notre site !

  • L’appel préférentiel

     Avez-vous déjà joué l’appel préférentiel ? L’appel préférentiel est une technique particulière très utilise quand on joue à labelote, permettant d’indiquer très vite à son partenaire la couleur forte qu’on possède dans sa main.

    Tout de suite, la donne complète :

    table-1.jpg

    Ouest joue deux tours d’atout avec la défausse du 7 de Carreau de son partenaire au second tour. Ouest joue alors Cœur, et Sud joue As et 10 de Cœur.

    Ici, Nord doit dire à son partenaire, qu’il veut que son partenaire revienne à Carreau, alors qu’il n’a pas l’occasion de le montrer car, il possède deux cartes à cœur. En effet, on nous a surtout appris à faire des appels en défaussant, c’est-à-dire en produisant un appel ou un refus quand on n’a plus de carte dans la couleur du partenaire. Comment Nord pouvait-il l’éclairer alors qu’il n’a pas eu l’occasion de défausser ? C’est par l’appel de préférence.

    La règle s’énonce comme suit : « Ascendant : couleur au-dessous – Descendant : couleur au-dessus ». C’est simple, e, jouant Dame – 8, il indique à son partenaire de revenir à Pique, et en jouant 8 – Dame, il appelle les Carreaux.

    Cependant, il faut faire attention à cette règle, car elle rentre en conflit avec plusieurs théories de la belote. Par exemple, il y a une règle qui dit qu’il faut toujours garnir un partenaire maître (donc toujours donner la Dame qui vaut 3 points si on reprend notre exemple ci-dessus. Mais il appartient à vous et votre partenaire de mettre au point votre système de jeu.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu